TEDxQuébec
Passer au contenu

TEDxQuébec

Swipecity l’application: une nouvelle façon d’interagir avec ta ville!

13 mai 2016 / Écrit par Francine Morin

J’ai récemment eu le plaisir de rencontrer Julien Mbony, (conférencier à TEDxQuébec 2015). Julien et son équipe viennent tout juste de créer l’application Swipecity .

Cette application pour téléphone intelligent a remporté 2 prix lors du Hackathon des Journées de la culture et le prix PRIX COUP DE CŒUR du défi Osentreprendre organisé par Entrepreneuriat Laval.

J’ai profité de ma rencontre avec Julien pour réaliser l’entrevue ci-dessous.

Qu’est-ce que l’application Swipecity et d’où vous est venue l’idée de cette création?

Swipecity est une application mobile qui donne vie à notre environnement en permettant aux attractions du Vieux-Québec d’interagir avec les gens et de mettre à leur disposition de l’information sur la culture et l’histoire québécoise.

L’idée de départ était de permettre aux gens d’être notifiés lorsqu’ils sont à proximité de commerces qui vendent des produits en lien avec leurs préférences et leurs goûts. Cependant et on se disait que les gens allaient être tannés d’être notifiés pour des promotions et des publicités. Au même moment, l’équipe se réunissait pour développer une autre idée d’application mobile.

À la vue de l’affichage du concours du Hackathon des journées de la Culture, on s’est rendu compte que se serait plus pertinent d’appliquer ce concept dans le domaine culturel et touristique.

Comme tout le monde, nous avons déjà voyagé et nous avons l’habitude de prendre des photos des monuments historiques et des attractions d’une ville. On voudrait parfois connaître une petite anecdote intéressante sur ces lieux lors de la prise de photos. Cependant, cette information n’est pas disponible ou lorsqu’elle l’est, elle n’est pas simple à lire.

L’idée derrière Swipecity est unique en son genre, car c’est le milieu physique qui diffuse le contenu culturel numérique et qui nous renseigne à son sujet, sans que le touriste ait à fournir un effort pour aller le chercher. Notre objectif c’est de rendre les villes plus vivantes et connectées sur le plan culturel.

 Qui sont les membres de cette talentueuse équipe

Swipecity - Julien MBony et son équipe

(De gauche à droite: Jules Kamanzi, Nicolas Girard, Sahil Khoja etJulien Mbony)

L’équipe derrière Swipecity est composée de deux développeurs (Jules Kamanzi et Nicolas Girard), d’un analyste informatique (Sahil Khoja) et d’un entrepreneur d’expérience (Julien Mbony qui a créé l’entreprise Aleny Québec dans le domaine du Bitcoin).

Nous sommes quatre bons amis venant des quatre coins du monde : un Rwandais, un Chilien, un Indien et un Québécois d’origine rwandaise. C’est assez étonnant que ce soit le Québec qui nous ait réunis afin qu’on puisse travailler ensemble.

Qu’est-ce qu’implique la création d’une application (en temps, programmation, etc.)?

Tout a commencé lors du Hackathon des journées de la culture en septembre 2015. Un événement durant lequel nous avons été en mesure de développer un prototype fonctionnel de Swipecity en une fin de semaine. En gagnant ce concours, nous avons été intégrés au Lab Culturel, qui est en quelque sorte un accélérateur d’entreprises, pour mettre en place le projet pilote Québec Enchanté. Avec l’aide de cet organisme, nous avons organisé notre échéancier en termes d’objectifs à atteindre chaque mois.

Cela nous a pris 6 mois de travail d’équipe acharné (en moyenne 20 heures/semaine) pour arriver au lancement de la version Beta de l’application sur Swipecity qui a eu lieu au WAQ 2016. En effet, nous voulions absolument que l’application soit prête avant la période estivale qui est la plus achalandée au niveau touristique. Dans notre cas, il ne suffisait pas simplement de créer une plateforme et d’y rajouter du contenu, nous devions également la rendre interactive dans le monde réel à l’aide de nos objets connectés. Un gros travail a dû être fait entre autres pour obtenir des autorisations, mettre en place notre réseau dans le Vieux-Québec et avoir des partenaires tels que des commerçants et des hôtels à proximité des attractions ciblées.

Vous avez reçu récemment le prix Coup de Cœur du défi Osentreprendre par Entrepreneuriat Laval dans quelles circonstances?

Nous avons participé au Défi Osentreprendre, car un des membres de l’équipe, Jules Kamanzi est encore aux études. Lors de ce défi, il fallait d’abord transmettre notre plan d’affaires, par la suite, nous avons été convoqués pour effectuer une présentation de 10 minutes devant un jury composé principalement d’hommes d’affaires. Nous n’avons peut-être pas gagné le grand prix, mais le prix Coup de Cœur signifie pour nous que le jury a aimé notre concept et notre vision pour le futur de Swipecity. De plus, ce prix est arrivé exactement le jour de notre lancement, le 7 avril 2016. ;)

 Où voyez-vous l’application dans un an?

Nous sommes en train de travailler sur une technologie qui va nous permettre de déployer Swipecity dans 2 autres villes (Montréal et Ottawa) dès cette année, en répliquant le même modèle utilisé à Québec. Nous voyons Swipecity devenir le petit compagnon de choix lors d’une promenade dans une zone touristique, la visite d’un musée et même lors de la participation aux nombreux événements culturels qui ont lieu dans les villes. La version sur iOS est en cours de développement. Vous pouvez télécharger l’application disponible sur Google Play.

Francine Morin

Retour aux articles de blogue
Haut de page